SE FAIRE REMBOURSER LE TEST Covid payé en France

Les Françaises et Français de l’étranger sont assimilées à des personnes bénéficiant de la sécurité sociale en en ce qui concerne le paiement des tests COVID réalisés en France.

A partir du 15 octobre,  les tests réalisés en France seront payants (22 euros en laboratoire, 25 euros en pharmacie et 30 euros le dimanche pour un test antigénique) mais seulement pour des personnes NON Vaccinées sauf si elles ont une prescription médicale ou ont reçu un mail ou sms de « cas contact » provenant de l’Assurance maladie, de l’Agence régionale de santé ou une notification dans l’application TousAntiCovid.

La situation est la même pour les personnes de nationalité française résidant à l’étranger.

Si vous avez eu vos vaccins ou avez moins de 18 ans, la règle est donc que le tiers payant soit appliqué par le pharmacien ou le laboratoire qui effectue le test.

Nous vous avons expliqué comment convaincre le centre de dépistage de vous accorder la gratuité (plus exactement le tiers payant) ; il sera remboursé par la sécurité sociale dans les conditions habituelles pour les personnes bénéficiant du 100%

Gratuité des tests : affirmée par le gouvernement, mais comment faire en pratique?

Mais malgré tout, votre centre de dépistage vous a fait payer ; pas de panique, vous pouvez vous faire rembourser.

Que faire si on a payé un test de dépistage ?

La demande de remboursement s’effectue en fonction de votre situation personnelle :

Affilié.es à la Caisse des Français de l’étranger (CFE)

Les Français.es affilié.ess à la CFE envoient leur facture à la CFE, qui les remboursera sur les mêmes bases que l’Assurance Maladie.

Non affilié.e à la CFE et inscrit.es auprès d’une caisse primaire d’assurance maladie (CPAM)

Les Français.es non affilé.es à la CFE qui sont inscrits auprès d’une CPAM, dans le cadre de la coordination des systèmes de sécurité sociale européens ou d’une convention internationale de sécurité sociale signée entre la France et leur pays de résidence (il faut pour cela déposer un formulaire d’inscription en vue de bénéficier des prestations à l’Assurance Maladie), adressent leur facture à cette CPAM qui leur remboursera la facture.

Non affilié.es à la CFE et non-inscrit.es auprès d’une caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) – cas général

Les Français.es non affilié.es à la CFE et non-inscrites auprès d’une CPAM, au titre d’une convention internationale de sécurité sociale, envoient leur demande de remboursement sur une plateforme sécurisée avec les pièces justificatives suivantes :

  • la facture acquittée,
  • un scan de leur carte d’identité ou passeport,
  • un scan de leur relevé d’identité bancaire (RIB),
  • un scan de leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou du certificat provisoire de remplacement (CEA- CPR/EHIC- PRC (1)) du pays européen auquel ils ou elles sont affilié.es.

L’envoi des pièces justificatives sur cette plateforme sécurisée se fait en plusieurs étapes, qui sont détaillés dans un tutoriel disponible en téléchargement (PDF).

(1) EHIC : European health insurance card, PRC : Provisional replacement certificate

Contactez-nous si vous éprouvez des difficultés!

https://www.ameli.fr/seine-saint-denis/assure/actualites/francais-de-letranger-comment-se-faire-rembourser-un-test-de-depistage-realise-en-france