Déplacement d’Hélène Conway à Londres – LONDON LOVER

Remerciant la sénatrice Hélène Conway de sa visite à Londres, nous relayons le compte-rendu de son déplacement, également disponible sur son site web ici.

J’aime aller à Londres pour de multiples raisons.

Tout d’abord pour travailler avec nos élus Consulaires, Morgane Marot, Marie-Claire Sparrow, Karine Daudicourt, Olivier Bertin et Roch Miambanzila et l’excellente équipe du poste diplomatique dirigée par la Consule générale, Sylvaine Carta-Levert ainsi que notre Ambassadeur, Sylvie Bermann que j’ai eu le grand plaisir de retrouver après de nombreuses missions partagées en Chine.

IMG_5840

Egalement pour y rencontrer des amis de toujours tels Stéphane ou  Floriane quand Londres faisait partie de ma circonscription, jusqu’en 2006 ; pour échanger avec Samy, Lea, Michael et Charlotte qui s’investissent beaucoup pour animer la communauté française de Londres et qui ont eu l’excellente initiative d’organiser une réunion publique pour débattre des sujets qui intéressent les Français de Londres et y retrouver Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique, qui venait lancer la FrenchTech à Londres.

IMG_2931

L’institut français et l’espace Quentin Blake qui reçoit près de 300 enfants, dirigé par François Croquette, sont une magnifique vitrine de la culture française et participe à la promotion de la francophonie.

quentin blake 2 (2)

Avec plus de 121 000 Français inscrits à son registre, le Consulat général de France à Londres fait partie des trois postes les plus importants du réseau consulaire français à travers le monde. L’importance des chiffres et leur évolution trouve pour raison la proximité géographique avec la France et, couplée à la facilité d’installation offerte par l’appartenance à l’Union européenne, la perception d’un dynamisme économique au Royaume-Uni. Cet aspect est tout aussi pertinent aux yeux des non-communautaires dont la présence est reflétée par les chiffres d’activité du secteur des visas.

Les installations de Français primo-arrivants sont en moyenne de 21 000 par an depuis 2007. Compte tenu des retours nombreux vers la France, l’augmentation nette de Français au Royaume-Uni n’est que de quelques milliers chaque année.

Enfin cette population est très mobile géographiquement. A l’image du pays, la communauté française est très connectée.

J’ai aussi saisi l’occasion de faire le point avec mes amis anglais sur le référendum à venir sur le maintien du Royaume Uni dans l’Union européenne (Brexit).