Consulaires 2021: Inscrivez-vous pour pouvoir voter

L’élection consulaire aura lieu le 30 mai 2021 au Royaume-Uni.

Pour pouvoir voter, il faut être inscrit•e sur la liste électorale consulaire avant le 23 avril 2021. Vous pourrez voter à l’urne, par procuration et par internet.

Vérifiez dès maintenant que vous pourrez voter ou inscrivez-vous au plus vite.

Le vote par internet sera ouvert pendant 5 jours consécutifs, du vendredi 21 mai au mercredi 26 mai. Vous devez avoir renseigné une adresse électronique et un numéro de téléphone valides avant le vendredi 23 avril afin que l’administration puisse vous envoyer votre identifiant (par courriel) et votre mot de passe (par sms).

Vérifiez et actualisez ces informations sur www.service-public.fr ou en contactant le consulat.

BREXIT, COVID, RETOUR EN FRANCE, BINATIONALITÉ, RETRAITES, etc. : nos réponses à vos questions.

Samedi 27 mars à 12h00, Français du monde-adfe au Royaume-Uni, avec sa présidente Catherine Smadja, et les conseillers consulaires Samy Ahmar et  Christophe Adol organisaient un wébinaire pour répondre à toutes vos questions pratiques d’expatrié·e·s au Royaume-Uni, pendant une heure.

Retrouvez l’ensemble des échanges et les réponses à des dizaines de questions dans l’enregistrement ci-dessous.

VOTRE RETRAITE ET VOS PRESTATIONS SOCIALES APRES LE BREXIT

Un principe : les droits acquis ne sont pas remis en question!

Vous êtes français / Vous résidez au RU / santé

Si je résidais de façon permanente au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition fixée au 31 décembre 2020 et bénéficiais de prestations sociales britanniques, pourrai-je continuer à en bénéficier à compter du 1er janvier 2021 ?

OUI. Les français résidant au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition fixée au 31 décembre 2020 continueront à avoir accès au NHS et aux autres prestations sociales , dans les mêmes conditions qu’antérieurement. mais attention, pour cela il est indispensable de demander (et obtenir) le settled/presettled status.

Vous êtes français / Vous résidez au RU / Retraite

-avant le 31/12/20, vous avez travaillé en France : Les périodes travaillées/cotisées en France avant le 31 décembre 2020 seront prises en compte dans le cadre de l’ouverture et du calcul de vos droits à la retraite au Royaume-Uni, quelle que soit la date effective de la liquidation de votre retraite. Les règles de coordination de sécurité sociale des règlements européens resteront applicables.

  • – avant le 31/12/20, vous avez travaillé en France et au R-U : Les périodes travaillées/cotisées avant le 31 décembre 2020 en France et au Royaume-Uni, seront prises en compte dans le cadre de l’ouverture et du calcul de vos droits à la retraite dans les deux pays, quelle que soit la date effective de la liquidation de vos retraites car les règles de coordination de sécurité sociale des règlements européens resteront applicables. En pratique, vous indiquerez à la caisse de retraite du pays où vous prenez votre retraite que vous avez cotisé dans l’autre -et à quelle caisse- et les deux caisses communiqueront entre elles.

Vous êtes déjà à la retraite et résidez au RU

  • 1. Si vous êtiez résident.e au RU avant le 31/12/2020 et bénéficiez exclusivement d’une pension française (vieillesse, invalidité, de survivant, etc.) , votre couverture d’assurance maladie et les conditions dans lesquelles vous êtes assuré ne changent pas. Vous continuerez à bénéficier des prestations dans les mêmes conditions qu’actuellement : c’est l’Etat qui verse votre pension qui est compétent en matière d’assurance maladie. Vos frais de santé au Royaume Uni continueront donc à être pris en charge par la sécurité sociale britannique pour le compte de la France.

Attention, si ce n’est pas déjà fait, vous devez solliciter le document portable S1 « Inscription en vue de bénéficier de la couverture d’assurance maladie » auprès de la caisse française débitrice de votre pension de retraite. Ce document permettra votre inscription auprès de la caisse d’assurance maladie britannique du lieu de votre résidence au Royaume-Uni. Valable pendant toute la durée de votre résidence au Royaume-Uni, le formulaire S1vous permettra d’être pris en charge dans les mêmes conditions qu’un assuré du régime de sécurité sociale britannique.

2. Si vous devenez également pensionné du régime britannique, et continuez à résider au Royaume-Uni, les règles de coordination prévoient que c’est le régime britannique qui deviendra directement compétent pour l’assurance maladie.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de demander avant le 30 juin 2021,, si ce n’est pas déjà fait, votre settled/presettled status qui est nécessaire pour garantir la mise en œuvre de vos droits.

3. Vous bénéficiez à la fois d’une retraite française et britannique et je réside au Royaume Uni, en France ou dans un autre État membre de l’Union européenne, vos droits acquis sont préservés, vos retraites continueront à vous être versées dans votre pays de résidence.

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ?

Le site du CLEISS a beaucoup d’informations très utiles : https://www.cleiss.fr/faq/brexit.html

et si après cela vous n’êtes toujours pas au clair, écrivez-nous!

contact@françaisdumonde.co.uk

Après le BREXIT: Et vous? Le Consul Général de France à Londres répond à vos questions

Mardi 26 janvier 2021, Français du monde-adfe UK organisait un webinaire sur le thème : « Après le Brexit : et vous? »

Pus de 400 participant-es ont pu écouter les réponses données à leurs questions par Guillaume Bazard, Consul général de France à Londres, que nous remercions vivement, en présence de notre présidente, Catherine Smadja-Froguel, et de deux de nos conseillers consulaires, Christophe Adol et Samy Ahmar.

Pendant 1h30, il a répondu avec brio et précision aux interrogations des participant-es sur les retraites, la double nationalité, la sécurité sociale, le transport de fromages et de viande dans sa valise (interdit dans le sens UK-Europe), les formalités de mariage, les déplacements avec animaux domestiques, les déménagements, l’obtention des passeports, etc…



Il nous a rappelé l’importance non seulement de demander le Settled Status mais aussi de nous assurer qu’autour de nous, il n’y ait pas des personnes isolées ou vulnérables, par exemple en maison de retraite, qui n’ont pu le faire. Aidez-les, signalez-les à l’association, nous les aiderons.

Devant beaucoup d’inquiétudes sur l’impact du Brexit sur notre vie en Europe, M. Bazard a rappelé que les Françaises et Français, même au Royaume-Uni, y compris bien sûr avec une double nationalité, restaient citoyennes et citoyens de l’Union Européenne, avec les droits associés.