Pour faire cesser une quarantaine discriminatoire: lettre ouverte au Président de la République

Londres, le 3 Août 2021

Monsieur le Président de la République,

Objet : Traitement discriminatoire des personnes arrivant au Royaume-Uni en provenance de France

             La communauté française du Royaume-Uni a besoin de vous.

             Le gouvernement britannique a décidé d’imposer – uniquement aux personnes arrivant de France – un isolement strict et scrupuleusement contrôlé de dix jours : pour beaucoup, ce sont dix jours sans travail pour beaucoup , dix jours sans crèche, sans centre de loisirs, complétés par deux tests coûteux.

             De fait, cette décision rend très difficile notre retour en France et empêche nos familles et nos proches de venir nous rendre visite au Royaume-Uni.

             Nous ne contestons nullement le droit du Royaume-Uni d’édicter des règles sanitaires strictes mais nous considérons que ce traitement discriminatoire de la France, qui ne repose sur aucune justification scientifique, mérite votre intervention.

             Pour justifier sa décision, le gouvernement britannique s’est en effet fondé sur l’affirmation que le variant dit Sud-Africain Beta serait plus prévalent en France que dans le reste de l’Europe.

Or, cette affirmation est fausse, comme l’a d’ailleurs indiqué publiquement votre secrétaire d’Etat aux affaires européennes. Selon les données existantes de séquençage ou de PCR de criblage, il n’y a pas plus de variants d’inquiétude en France hexagonale qu’ailleurs en Europe, qu’il s’agisse du Beta, du Delta ou du Gamma.

             Au nom de nos compatriotes du Royaume-Uni, alors que les autorités britanniques s’apprêtent à mettre à jour les restrictions sanitaires liées au Covid, je vous prie, Monsieur le Président, de veiller à ce que soient transmises au gouvernement britannique toutes les données scientifiques nécessaires pour qu’il puisse, dans le cadre de cette mise à jour, reconsidérer sa décision de soumettre à un isolement strict de 10 jours les seules personnes arrivant de France, même si elles sont totalement vaccinées et porteuses d’un test négatif.

             La communauté française, déjà ébranlée par le Brexit, ressent ce traitement injustifié comme une discrimination et une attaque contre la France et ses ressortissantes et ressortissants : votre intervention la rassurerait et lui permettrait de retrouver enfin sa famille et ses proches, dans les mêmes conditions que les personnes entrant au Royaume-Uni en provenance des autres pays Européens et des Etats-Unis.

             Je vous prie, Monsieur le Président de la République, d’agréer l’expression de ma plus respectueuse considération.

Catherine Smadja-Froguel, Présidente de la section Royaume-Uni de l’association reconnue d’utilité publique Français du monde-association démocratique des Français de l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *