Brigitte Guénier Conseillère consulaire pour l’Ecosse

           Conseillère consulaire sortante, je suis chargée de cours à l’université d’Édimbourg, et membre du syndicat de l’enseignement supérieur.

             J’ai toujours été engagée dans la vie associative et j’ai notamment été la présidente pendant 10 ans,de la Petite École FLAM d’Édimbourg, à l’époque où mes enfants y étudiaient. Je suis membre de l’association Français du Monde – ADFE. Je soutiens également des projets humanitaires internationaux tels que le Vine Trust au Pérou et le Book Bus en Zambie.

             Installée en Écosse depuis 30 ans, je comprends les besoins de mes compatriotes en ce qui concerne l’accès aux services consulaires, la scolarité de leurs enfants, l’installation en Ecosse, le retour en France, ainsi que toutes les démarches associées aux impôts, retraites, certificats de vie, et tout ce qui concerne la vie d’expatrié.

             C’est la raison pour laquelle je me suis engagée à servir la communauté française en 2014, et que, forte de mon expérience et de ma connaissance des dossiers, je me représente aujourd’hui pour continuer à exiger l’attention et les services dont nos concitoyens ont besoin.  

Compte-rendu de mandat 2014-2021

             Votre intermédiaire auprès de l’ambassade, du consulat et des pouvoirs publics, je suis intervenue d’une part dans de nombreux dossiers individuels, et d’autre part pour faire entendre la voix des Français d’Ecosse partout où c’était nécessaire, notamment lors des conseils consulaires à Edimbourg ou à Londres et au comité d’action sociale.

             Je me suis opposée, comme beaucoup d’entre nous, à la transformation du consulat général d’Edimbourg en consulat d’influence, ce qui entraine la fermeture du service de passeports et de cartes d’identité, nous obligeant à nous rendre à Londres (coût, perte de temps, fatigue, voire impossibilité pour les plus fragiles d’entre nous) puis je me suis battue, avec l’aide de notre sénatrice Hélène Conway-Mouret.

  • d’une part pour en minimiser les conséquences pour le personnel mis au chômage :  nous leur avons obtenu de meilleures conditions de licenciement (régime français et non local, un précédent intéressant pour d’autres) ;
  • d’autre part pour trouver des locaux adéquats pour l’institut français ;
  • enfin pour faire pression auprès des autorités pour que l’Écosse ne soit pas oubliée à la périphérie de la GB : dans ce cadre, j’ai rencontré à Londres le ministre Jean-Baptiste Lemoyne pour lui exposer les conséquences du Brexit sur nos compatriotes ; d’Ecosse et bien sûr les problèmes spécifiques des Français d’Écosse depuis la transformation du consulat général en consulat d’influence ;
  • et que des « tournées consulaires » (permettant de faire sur place les démarches de passeport) soient plus fréquentes, en attendant la totale dématérialisation tant attendue : nous sommes apparemment ‘privilégiés’ puisque nous avons obtenu en Écosse les deux seules tournées avant Noël et qu’une tournée de trois jours a été organisée en avril.

            Mes nombreuses interventions auprès des autorités compétentes ont par exemple permis :

  • d’assurer que les artisans soient invités par le consulat dans les réunions d’affaires organisées pour les entreprises françaises en Ecosse
  • d’aider des compatriotes ayant besoin d’information et de soutien dans le cadre du Brexit et pour l’obtention du settled/presettled status
  • de soutenir les étudiant.es français.es affecté.es par la pandémie et ses conséquences
  • de répondre aux très nombreuses questions et demandes d’aide de compatriotes pendant la crise sanitaire, grâce à des rendez vous bi mensuels avec les consuls généraux de Londres et d’Edimbourg, Guillaume Bazard et Laurence Pais.

             J’interviens également pour favoriser les interactions entre les Français.es d’Ecosse et notre pays d’accueil, par exemple :

✓ j’ai été membre d’un Cross-party group avec Christian Allard, député Européen Scottish Parlement où des sujets d’intérêt européen étaient présentés et discutés .

✓ j’assure une liaison avec les étudiant.es et enseignant.es des universités Napier/Heriot Watt/Edimbourg

✓ je participe chaque année à l’organisation des événements pour la francophonie renforçant ainsi, par la participation de mes étudiants.es la collaboration avec l’institut français et les écoles écossaises.

Ma démarche de soutien constant à la communauté française m’a également amenée à

  • apporter mon aide aux responsables de la Petite Ecole, notamment dans leur recherche d’enseignants
  • visiter et soutenir divers établissements d’enseignement du français
  • participer aux événements d’hommage et remise de médailles aux anciens combattants
  • participer à la journée ‘défense et citoyenneté’ organisée pour les jeunes Français.
  • Intervenir auprès des caisses de sécurité et retraite ou aider des compatriotes dans leurs démarches administratives : retraites/ problèmes de sécurité sociale/ carte de santé/ certificats de vie et non interruption des paiements/ assurances voyages/ impôts.

Enfin, j’ai participé à des colloques d’intérêt pour notre communauté :

  • Colloque « Enfance et expatriation » organisé en sept 2018 par Claudine Lepage, présidente de Français du monde – ADFE
  • 1er colloque international sur l’éducation inclusive dans les Lycées français à l’étranger au lycée français de Barcelone, avec le sénateur Jean-Yves Leconte en novembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *